Pose de la première pierre

Le Cnam se dote d'un second bâtiment à Saint-Denis

27 avril 2021

  • Saint-Denis (93): Landy
C'est parti pour Landy 2 ! La pose de la première pierre, ce mardi 27 avril, précède le démarrage prochain des travaux, avec une livraison prévue du nouveau bâtiment pour début 2023. Contigu à l'actuel édifice, Landy 2 va permettre au Cnam de conforter sa position originale dans la formation professionnelle en région Île-de-France, dans un département, la Seine-Saint-Denis, où les besoins sont particulièrement nombreux et les attentes multiples.

Olivier Faron
Ce grand lancement s'est déroulé à l'endroit même du futur chantier, autour d'Olivier Faron, administrateur général du Cnam, qui a accueilli plusieurs personnalités impliquées dans cet important projet. "Littéralement, un nouveau campus universitaire, indique Olivier Faron, qui servira en grande partie à étendre le rayonnement du CFA du Cnam, déjà installé dans les locaux du premier bâtiment, avec l'objectif d'accueillir rapidement 1 000 apprentis par an dans la foulée de la livraison du nouveau bâtiment".

Valérie Pécresse

Une volonté et un objectif partagés par Valérie Pécresse, également présente lors de la pose de cette première pierre. "Cette nouvelle installation doit permettre de lever les barrières en banlieue pour y amener les formations sans avoir à traverser le périphérique", a précisé la présidente de la région Île-de-France, qui a par ailleurs annoncé la révision du plan État/région pour l'éducation : 1 milliard d'euros d'investissement pour l'Île-de-France jusqu'en 2027.

KerreroDe son côté, le recteur de la région académique Île-de-France et de celle de Paris, Christophe Kerrero, a salué "la qualité toujours pionnière du Cnam" en qualifiant le projet d'ambitieux et de salutaire, "un complexe riche par ses activités programmées".

 

 

Landy 2 : petit tour du propriétaire

Mathieu HanotinLandy 2 ne sera pas un simple bâtiment de plus dans son environnement, adossé à son frère aîné. Un budget de 37 millions d'euros (financement État/région), 7 850 m² de surface utile, dont 1 576 m² de salles d’enseignement totalisant 880 places, un matériel informatique à la pointe de la technologie : le nouveau bâtiment s'inscrit d'ores et déjà dans une vision pédagogique moderne où les outils numériques et les méthodes didactiques traditionnelles s'unissent dans un objectif commun : former les professionnels de demain au plus près des besoins des territoires. On peut aussi noter que Landy 2 contribuera à la transformation de l’urbanisme en cours dans ce secteur de la ville. "Cette nouvelle implantation du Cnam est l'incarnation de la nouvelle dynamique pour cette partie du territoire de Saint-Denis", a d'ailleurs précisé Mathieu Hanotin, maire de la ville.

Landy 2

OCLandy 2 sera long, effilé, moderne, clair ; il a été imaginé par le cabinet Tank Architectes, lauréat du concours. Il accueillera 24 salles de cours de diverses capacités, notamment pour un public ingénieur dans le cadre de la formation initiale et continue, des espaces administratifs dédiés à l'accompagnement des publics ainsi qu’un espace de présentation des collections et des locaux d’archives pour le service commun des bibliothèques. "Il s'agit de faire un lieu de rencontre entre les occupants", a précisé Olivier Camus, l'un des architectes du projet. D'ailleurs, outre les grandes galeries passantes à l'intérieur, l'extérieur sera aussi ce lieu souhaité par les concepteurs de Landy 2 : terrasses sur les toits et grand jardin au pied du nouvel immeuble.

Emmanuel Kinzonzi et Olivier Faron
Si les délais sont tenus, que le chantier n'a pas de retard, la première rentrée devrait se tenir en septembre 2023 autour des toutes premières promotions à y étudier. "Il existe bien des possibilités d'enseignement de qualité en banlieue", a tenu à rappeler Emmanuel Kinzonzi, ancien apprenti du CFA du Cnam, master marketing, auteur du livre Je ne veux plus tricher.




 

Photo souvenir : pose de la première pierre

De gauche à droite :

  • Stéphanie Von Euw, vice-présidente de la région Île-de-France, chargée de Pose de la première pierrel'emploi, de la formation professionnelle et de l'apprentissage
  • Faten Hidri, vice-présidente de la région Île-de-France, chargé de l'enseignement supérieur
  • Olivier Faron, administrateur général du Cnam
  • Valérie Pécresse, présidente de la région Île-de-France
  • Mathieu Hanotin, maire de Saint-Denis
  • Olivier Camus, architecte
  • Christophe Kerrero, recteur de la région académique Île-de-France, recteur de l'académie de Paris, chancelier des universités de Paris et d'Île-de-France
Reportage : Laurent Ibri
Photos : Laurence Benoît