Immersion au Cnam Normandie (1/4)

Le Cnam s’installe à Dieppe

12 décembre 2022

Contact
Lisa Berger, responsable de l'antenne Cnam de Dieppe
lisa.berger2@lecnam.net
Après Brignoles, Dax et Chalon-sur-Saône, récemment, c’est au tour de la cité dieppoise de voir s’installer le Cnam chez elle. Une implantation dans le cadre du programme Au cœur des territoires, qui prévoit l’ouverture d'antennes dans 75 villes de taille humaine pour soutenir et dynamiser l'économie locale. Une action née en 2019 du partenariat entre le programme national Action cœur de ville et le Conservatoire, et ouverte plus largement en 2020 avec le programme Territoires d'industrie.

RubanClassePort de Dieppe

Depuis la rentrée 2022, les premiers élèves du tout premier diplôme directement administré par l’antenne du Cnam à Dieppe, la licence (L3) Comptabilité-contrôle-audit (CCA) en alternance, ont rejoint la salle de classe aménagée pour eux dans les locaux de l’Agglomération Dieppe-Maritime, un immeuble pierre et brique du 19ème siècle situé non loin des premiers galets de l’immense plage de la ville. L’objectif du projet Au cœur des territoires étant de répondre aux besoins des entreprises locales en travailleurs qualifiés et générer de l’emploi, c’est tout naturellement que le choix de la licence CCA s’est imposé à Dieppe. L’apport d’une main-d’œuvre comptable formée et professionnelle était une nécessité. Tout comme ce sera le cas dans les années à venir dans la filière nucléaire, entre la maintenance des deux centrales autour de Dieppe et la construction d’un EPR d’ici quinze ans. À cet effet, l’antenne locale ouvrira à la rentrée 2023 une licence pro Électricien du nucléaire, toujours en alternance, en lien avec un Deust dans le domaine électrique qui permettrait, à terme, de construire une filière. Autre projet, l’ouverture d’une LP Arts culinaires, spécialisée dans la restauration de luxe. Sans oublier les formations intra-entreprises, comme pour la société Toshiba, récemment accompagnée par le Cnam dans la transition numérique de ses salariés.

Lisa Berger, responsable de l’antenne Cnam de Dieppe, répond à nos questions :



Avant l’ouverture de l’antenne locale de Dieppe, le Cnam de Rouen avait déployé sur l’agglomération de Dieppe deux premières licences avec des partenaires locaux : Conseiller forestier et Gestion des organisations. Si, aujourd’hui, l’objectif est de borner les formations à bac+3 sur ce territoire, l’idée d’aller plus loin, c’est -à-dire jusqu’au master (bac+5), est dans les cartons. Une perspective enthousiasmante pour les actuels élèves, à ce jour obligés de gagner le Havre, Rouen ou Caen s’ils veulent poursuivre un cursus de niveau supérieur.

Hugo/Mégane, élèves en L3 CCA au Cnam de Dieppe, répondent à nos questions :



À Dieppe, 25 % du PIB de la commune est industriel, contre environ 12 % au niveau national. La manufacture Alpine, par exemple, fabrique des automobiles de qualité, ce qui implique un savoir-faire qu’on doit pouvoir transmettre localement. Il y a aussi le domaine de l’énergie avec les deux centrales nucléaires à proximité et des projets dans l’éolien. Sans oublier les besoins dans les services d’aide à la personne, l’hôtellerie, la restauration. Aller se former ailleurs est un frein pour les habitants, et l’arrivée du Cnam participe du désenclavement du territoire.

Nicolas Langlois, maire de Dieppe, répond à nos questions :

Fournir la bonne offre de formation au bon endroit est donc le leitmotiv de cet immense chantier qu’est le développement de ces nouveaux centres en région. À Dieppe comme partout dans le réseau. Le Cnam, du reste, ne fait pas tout, tout seul. Il est partenaire avec les programmes Action cœur des villes et Territoires d’industrie, les uns et les autres n’ayant qu’un seul objectif en ligne de mire : stimuler les territoires en développant des réponses aux problématiques de compétences rencontrées par les industriels et aux 50 000 emplois non pourvus dans l’industrie.

Trois ans après le lancement de l’opération, les résultats sont au rendez-vous, et les ambitions toujours aussi fortes alors que le processus de déploiement doit s’achever d’ici 2024. Aujourd’hui, en cumulé, plus de 7000 apprenants ont suivi un module de formation du Cnam auprès d'une antenne située dans une ville de taille moyenne. De 365 à la rentrée 2019, on est passé à plus de 2330 inscrits pour la période 2022-2023.

À Dieppe, on vise la centaine d'alternants dès 2023 !